Le moulage de Bone Clones

 


La société Bone Clones, spécialisée dans le moulage scientifique d'os humains et animaux - fossiles et contemporains - propose l'achat du moulage d'un crâne allongé péruvien vieux d'environ 2000 ans. Cette société présente ce crâne comme résultant d'une déformation intentionnelle, par application de planchettes.

Le point intéressant de ce moulage est qu'il ne présente pas de suture sagittale (ou interpariétale), comme on le voit sur ces 2 photos que j'ai prises à la devanture du magasin Dysmorphic (18 rue d'Algérie à Lyon) :

Les photos ne sont pas excellentes, mais j'ai examiné ce crâne et il ne présente pas de suture sagittale.

Certains affirment que la pression des planchettes a conduit les deux os pariétaux à se souder, sans laisser de traces de la soudure sagittale. Cette supposition est cependant difficilement conciliable avec le fait que, comme le mentionnent Joseph Castellet et les Emanant, le volume de certains de ces crânes allongés est supérieur au volume normal. D'autres de ces crânes possèdent un os interpariétal, absent des crânes humains, ce qui ne peut en aucun cas être expliqué par une déformation intentionnelle. Suivez ces liens pour plus d'informations :

                   

 

D'autres affirment que la suture sagittale n'est plus visible car il s'agit de crânes fossiles dont la mauvaise conservation leur a fait perdre certains détails. Cette supposition semble plus facilement recevable que la précédente si l'on ne se fie qu'au constat que sur le crâne de Bone Clones, la suture coronale n'est pas visible non plus sur toute sa hauteur : bien visible vers le bas du crâne, elle s'estompe puis disparaît vers le haut. Elle est cependant très nettement visible sur le bas du crâne, alors qu'aucune trace de la suture sagittale n'est décelable sur ce moulage. La suture lambdoïde est, quant à elle, parfaitement visible sur toute sa longueur. L'excellente conservation générale de l'ensemble de ce crâne, qui a été choisi par Bone Clones pour en faire un moulage, ainsi que l'excellente qualité du moulage lui-même, me laissent plus que dubitatif face à l'idée que la suture sagittale ait pu être présente à l'origine puis disparaître en raison d'une mauvaise conservation du crâne. 

 

 

 

Retour :